Rechercher
  • Aurélien Morvant

We choose to go to the moon : Atelier solution focus

La génèse

« We choose to go to the Moon » (littéralement « Nous choisissons d'aller sur la Lune ») est une tagline de l'Address at Rice University on the Nation's Space Effort, un discours du président des États-Unis John Fitzgerald Kennedy prononcé le 12 septembre 1962 à l'université Rice, à Houston, dans lequel il promet de voir un Américain poser le pied sur la

Lune avant la fin des années 1960 dans le cadre du programme Apollo, reprenant et élargissant l'idée exprimée un an plus tôt lors de son discours au Congrès.



Dans son discours, Kennedy qualifie l'espace de « nouvelle frontière », invoquant l'esprit pionnier qui dominait le folklore américain. Il imprègne le discours d'un sentiment d'urgence et de destin, soulignant la liberté dont disposent les Américains de choisir leur destin plutôt que de se le faire imposer. Bien qu'il appelle à la concurrence avec l'Union des républiques socialistes soviétiques (URSS) dans cette poursuite de la course à l'espace, il propose également de faire de l'alunissage un projet commun.

Reference: https://en.wikipedia.org/wiki/We_choose_to_go_to_the_Moon


Le principe

Le principe de l’atelier est de faire en sorte que les participants se concentrent uniquement sur ce qu’ils recherchent comme solution plus que sur les problèmes qu’ils rencontrent aujourd’hui Il s’agit ici de la mise en forme d’un atelier « Solution Focus » avec un

story telling à porter.

Dans le passé, une étape que je qualifie de « 0 » se concentrait à lister les problèmes sous forme de :

  • « purge »

  • Atelier sur « tout ce que qui fait que cela ne va pas marcher »

Avec le recul, la suite de l’atelier est tiré vers le bas car ils ont en tête les freins, les problèmes.

S’ils souhaitent absolument parler de leurs problèmes, j’invite le facilitateur à le faire dans un autre atelier non contigu.

Vue Générale sur l’atelier
Vue Générale sur l’atelier

#01 – Décrire leur lune


Demander aux participant d’identifier (en silence) leur lune, leur future désiré

Lors de cette étape, demander aux participants de décrire une situation future qui s’est réalisée

Ils:

  • Sont donc des observateurs qui peuvent voyager dans le temps

  • Écrivent au présent car ce sont des observables

  • Décrivent autant que possible les scènes qu’ils observant (les acteurs, les lieux, la temporalité, …)


#02 – Apprécier là où nous sommes déjà


Les faits décrits sur l’étape 1 représentent 10/10 sur une échelle allant de 1 à 10.

Sur une échelle de 1 à 10, 10 représentant la lune, et 1 le total oppose, ou pensez vous vous situer ?

Demander aux participants de positionner une gommette

  • Tips : En groupe, je demande aux participants d’écrire la valeur sur la gommette avant de la positionner pour éviter d’être influencé par les premiers

  • Tips : En groupe, je ne fais pas de moyenne, c’est très subjectif


#03 – illustrer le « déjà » avec des exemples concrets


Demander aux participants de lister tout les indices qui leur font dire qu’ils en sont déjà là.

Le mot important est “Déjà”.

Nous ne voulons pas lister toutes les raisons qui font qu’ils ne sont pas plus haut, ce n’est pas le propos.


#04 – Décrire le prochain résultat qui fait dire « cela a progressé »


Passer de 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 ou 8 à 10 est compliqué.

Ici nous appliquons l’approche des petits pas … pardon des corrections de trajectoire pour définir le point suivant sur la trajectoire.

Donc il est essentiel, d’identifier une temporalité assez proche (le mois ?)

Demander aux participants de lister tout les indices qui leur feront dire qu’à l’issue de cette temporalité, ils ont progressé

Encore une fois, demander aux participants de décrire des scènes de vie détaillées, au présent


#05 – Lister les éléments qui renforce la confiance sur l’atteinte de ce résultat dans le délai imparti


Demander aux participants d’identifier toutes les forces qui leur donne confiance dans le fait qu’ils peuvent y arriver


#06 – Lister les actions que JE vais réaliser pour atteindre ce résultat


Le plus dur, demander aux participants d’identifier les actions qu’ils se proposent de mettre en œuvre pour passer de l’état actuel (étape 2 & 3) à l’étape 4

Les actions doivent être portées par eux

  • Ex: Je me propose de … dans le but de …

  • Ex: Je me promets de … dans le but de …

Si l’action doit impliquer une personne non présente, leur action doit contenir les indices de motivation du ou des acteurs absents dans la réalisation de l’action


Et maintenant c’est le meilleur moment pour réaliser les actions


Done !

Ici j’utilise généralement un story telling qui m’est propre (histoire perso … ici une histoire belge)

“un jour, sur le viaduc ou j’aide les gens à sauter à l’élastique, un couple de belge est venu pour sauter. Le viaduc se trouve en Sarthe donc a peu près 600km aller et autant retour. Ils étaient hyper motives, on entendait qu’eux, ils faisaient de très beaux étirements

Pour les équiper, ils sont toujours aussi motivés

Arrive le moment ou je sécurise le premier du couple pour l’emmener vers la planche.

Et la il dit “non en fait je n’ai plus envie”.

Ca arrive, c’est la vie

La seconde personne dit “s’il n’y va pas je n’y vais pas”

Je reste abasourdi par le fait qu’elle n’essaye même pas d’y aller.

Et ils rentrairent en Belgique."

Pourquoi je vous racontes cela ?

Vous venez de dépenser du temps et sans doute des sous pour participer à cet atelier.

Vous avez vous même décidé de mettre en place vos actions. Personne ici ne vous a imposé des actions.

Donc ca serait dommage de ne pas les mettre en œuvre


Version en ligne

Source : https://miro.com/app/board/o9J_lRSwrrI=/
Source : https://miro.com/app/board/o9J_lRSwrrI=/

Remerciements

  • Géry Derbier & Laurent Sarrazin pour leur enseignement quand j'étais petit

  • Simon Jaillais : pour m'avoir forcé à rédiger ce tuto

Sources

we.choose.to.go.to.the.moon.EN
.pdf
Download PDF • 2.29MB

we.choose.to.go.to.the.moon.FR
.pdf
Download PDF • 2.08MB

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

L'éthique et les TOCs du Product Owner

"Peut-être avez vous participé à un projet où les demandes s'accumulent. Le backlog produit grandit plus vite que ce que l'équipe n'est en capacité de traiter. La solution est évidente : "Il faut prio

Un petit frère au manifeste agile

Dernier petit né de la collection Rupture Douce, le #5 a pour vocation de remettre le doigt sur les fondements de l'agilité. L'occasion pour moi de contribuer à travers le partage d'une version (parmi